Image La démocratisation de l'informatique dans les salles de classe

La démocratisation de l'informatique dans les salles de classe

La démocratisation de l'informatique dans les salles de classe

Le monde de l'informatique s'invite à l'heure actuelle dans le monde de l'éducation. Les salles de classe voient ainsi l'éducation se numériser à grande vitesse. Bon nombre d'écoles adoptent en effet des solutions informatiques pour mieux enseigner et s'adapter à l'ère du tout numérique. Mais comment la démocratisation de l'informatique s'est-elle faite dans les salles de classe ?

Une démocratisation progressive

Des élèves avec des tablettes à la main, tableau numérique… sont des scènes qui deviennent de plus en plus fréquentes dans les salles de classe. Les pays industrialisés ont depuis un certain temps amorcé le virage de l'éducation numérique, dès le plus jeune âge. On retrouve ainsi de plus en plus de classes de CM1 ou de CM2 équipées de matériels informatiques utilisés dans le cadre de l'enseignement. Comme d'habitude, les Etats-Unis ont été les premiers à démocratiser l'informatique dans les salles de classe des tout-petits.

Cette démocratisation de l'informatique dans l'éducation implique de grands investissements. Il faut en effet équiper les salles de classe de tableaux numériques et de projecteurs performants. La démarche favorise aussi l'utilisation de tablettes pour chaque élève. Ces matériels informatiques disposent bien évidemment de logiciels éducatifs selon les besoins de chaque classe.

Des enjeux importants

La démocratisation de l'informatique incite les grands acteurs du monde informatique à s'investir dans ce créneau porteur. C'est alors que Google a été l'un des premiers à investir le marché en équipant différentes salles de classe de Chromebooks, adaptés à une utilisation éducative. Simples d'utilisation, ces appareils possédaient déjà des programmes d'éducation et offraient des services pédagogiques intéressants. Le succès de ces équipements informatiques appelle d'autres acteurs à investir le secteur puisque la concurrence permet de diminuer le coût de la démocratisation.

En ce moment, Microsoft investit également dans le marché en proposant le Lite OS. Léger, ce logiciel est destiné à être utilisé sur les tablettes et autres appareils à vocation éducative. L'éditeur de logiciel travaille ainsi avec des fabricants de matériels informatiques afin d'équiper leurs produits du nouveau système de Microsoft. C'est comme cela que ce dernier va concurrencer Google et ses Chromebook dans les millions de salles de classe à travers le monde.

Une démocratisation à deux vitesses

En Afrique, l'effort est encore au stade de la création de salles d'apprentissage de l'informatique. Pour ce faire, les écoles disposent d'une salle dédiée avec des dizaines d'ordinateurs qui servent à enseigner l'informatique dans de bonnes conditions. La création de véritables salles numériques n'est donc pas encore à l'ordre du jour en Afrique contrairement à d'autres pays en Europe, en Amérique et dans une partie de l'Asie. Les pays riches investissent de plus en plus de moyens afin de démocratiser rapidement l'informatique dans les salles de classe.

La démocratisation de l'informatique dans l'éducation a aussi permis à de nombreux concepteurs comme Eptimum de proposer des logiciels d'éducation performants. C'est ainsi que l'on retrouve de nombreux logiciels pédagogiques sur le marché : simulateurs, tutoriels, etc. La société Eptimum distribue en effet de nombreux logiciels en téléchargement sur différents sites marchands spécialisés en Europe. La pluralité des offres de logiciels éducatifs contribue en outre à la démocratisation de l'informatique dans les salles de classe.

Les articles

Quels logiciels utilisent les graphistes ?

Publié le 02/05/2019
Il existe de nombreux logiciels disponibles pour ceux qui souhaitent se mettre à la création graphique. Entre des logiciels de graphisme gratuits...